AGRONEO

Cultiver le saule pleureur

Article publié , mis à jour . et .

Le gracieux saule pleureur focalise tous les regards quel que soit le paysage. Ses branches tombantes et son feuillage en cascade lui confèrent une grâce inouïe, qui ne laisse personne indifférent. Natif d'Asie centrale, les origines babyloniennes du saule pleureur se retrouvent dans son nom scientifique: Salix babylonica.

Les saules pleureurs sont des arbres, qui peuvent atteindre jusqu'à 15 mètres de hauteur et peuvent développer une profusion de branches dotées de feuilles vert pâle. Ils ne peuvent donc pas être plantés dans les petits jardins.

Mode de propagation

Les saules pleureurs sont facilement multipliés à partir de boutures. Ces boutures, qui sont des portions de branches, doivent avoir au moins 50 cm de long. Elles doivent être prélevées sur des saules pleureurs matures en dormance, après la chute des feuilles en automne, quand les températures nocturnes sont en dessous de 0°C. Il faudra utiliser un couteau tranchant et propre pour prélever une branche dont la longueur varie entre 30 et 180 cm. Celle-ci devra avoir environ 5 cm de diamètre à sa base.

Il faudra choisir une branche ferme, mais suffisamment flexible. La branche devra être prélevée tôt le matin lorsque les tissus de l'arbre ont leur plus haut niveau d'humidité. Les boutures peuvent être placés directement dans le sol à la fin de l'hiver ou au début du printemps. Le fait de garder le sol humide tout au long de la saison de croissance permettra à la bouture de développer des racines viables.

Plantation

La bouture devra être plantée sur un site disposant d'un sol bien drainé. Le saule pleureur devra être établi en plein soleil ou sous un léger ombrage. L'idéal serait un endroit près d'une source d'eau naturelle, comme un étang. A cet effet, on creusera un trou d'environ 18 cm de diamètre et aussi profond que la longueur de la bouture.

Par la suite, on coupera l'extrémité de la bouture de saule pleureur selon un angle de 45 degrés. La bouture sera enterrée verticalement dans le centre du trou de plantation. Les deux tiers inférieurs de sa longueur seront recouverts de terre et on tassera la terre autour. On arrosera copieusement et on veillera au maintien de l'humidité du sol jusqu'à l'apparition de la première pousse.

Exigences de la plante

Les saules pleureurs préfèrent les sols riches et humides, mais tolèrent une grande variété de sols, dont les sols limoneux sableux à argileux. Ils poussent indifféremment sur des sols acides et des sols alcalins. Ils sont également tolérants à la sécheresse, mais ont besoin d'arrosages réguliers dans les périodes sèches. Enfin les saules pleureurs poussent aussi bien en plein soleil que sous un ombrage partiel.

Maladies et ravageurs

Le saule pleureur est attaqué par des mites, des chenilles, des pucerons et des foreurs. Pour les combattre on peut avoir recours à des pesticides chimiques ou à des pesticides bios. Le saule pleureur est également sujet à des maladies fongiques. Les branches infectées par ces chancres doivent être taillées et brûlées. Si ces champignons attaquent le tronc de l'arbre, cela peut entraîner sa mort.

Svp, notez l'article

Poser une question

Vous n'êtes pas connecté. Vous pouvez quand même poster une question, elle vous sera attribuée si vous décidez de vous connecter ultérieurement.

Questions

Directeur de publication: Laurent PAGE, email: laurent@page.live, téléphone: +262 262 92 66 38, site: