AGRONEO

Le crosne

Article publié , mis à jour . et .

Cultivé pour ses tubercules comestibles, le crosne ou crosne du Japon est une plante herbacée de la famille des Labiacées. Elle est originaire de la Chine mais doit son nom à la ville de Crosne, dans l'Essonne, où sa culture fut faite pour la première fois en France. Les tubercules du crosne sont régulièrement consommés comme légumes et ont l'aspect de ceux du chiendent, à la différence qu'ils sont plus charnus. Au niveau du goût, le crosne fait penser à l'artichaut, au salsifis, à la noisette ou au topinambour, tout dépendant de la façon de le cuisiner. Leurs caractéristiques principales est leur couleur blanc nacré, leur petite taille, leur apparence dodue et leur corps annelé qui fait penser à de gigantesques chenilles.

Culture du crosne

Elle se déroule généralement de fin février jusqu'à tout le mois de mars et se fait par plantation. Trois ou quatre morceaux du tubercule doivent être plantés dans des poquets de 8 à 10 cm de profondeur et séparés les uns des autres de 40 cm.

Les bonnes conditions de culture du crosne

Faites la plantation du crosne à une température supérieure à 30°. Le sol utilisé doit être bien exposé, sablonneux et pas trop humide. Si des gelées se présentent au moment de la culture, vous devez absolument couvrir le sol de pailles ou de feuilles mortes.

Récolte du crosne

Le moment de la récolte arrive à partir de novembre à Paris et à partir de mi-janvier à Tunis et Lisbonne. Vous constaterez que les plants sont desséchés. Elle peut se faire durant tout l'hiver et vous pouvez récolter le crosne au fur et à mesure, en fonction de vos besoins. Pour arracher les tubercules, servez-vous d'une fourche-bêche, enfoncez-la dans la terre puis faites-la sortir en cherchant à les mettre sous les tubercules. Faites l'opération avec précaution afin d'éviter de casser les tubercules. Ceux-ci peuvent se flétrir une fois en contact avec l'air. Il est ainsi conseillé de les laisser dans du sable pour ne pas que cette situation arrive. Vous pouvez récolter 1 kg de crosne chaque m2.

Consommation du crosne

Avec ce tubercule, on réalise plusieurs préparations culinaires selon les régions. En chine par exemple, on le consomme au vinaigre, saumuré, en accompagnement de bouillie de riz et parfois dans des recettes pimentées. Sous nos cieux, le crosne est souvent consommé en gratin, en salade ou en sauce. Il n'est pas rare de voir des recettes de crosne avec l'ajout de girolles ou de fèves, et ce généralement pour les plats préparés surgelés.

Conservation du crosne

A l'air libre, les tubercules du crosne flétrissent très vite et ne tardent pas à pourrir non plus. C'est pourquoi, il est préférable de déterrer la quantité dont vous avez besoin pour votre consommation immédiate. Si vous devez en acheter dans le commerce, préférez les tubercules qui présentent bien leur couleur originelle et qui n'ont pas de teinte brunâtre. Touchez-les afin d'être convaincu qu'ils sont bien fermes et charnus. Si vous ne pouvez pas consommer vos crosnes immédiatement, la seule alternative de conservation est la congélation. Et pour vous assurer de sa réussite, vous devez les nettoyer en profondeur et les sécher.

Svp, notez l'article
Directeur de publication: Laurent PAGE, email:laurent@page.live, téléphone:+262 262 92 66 38, site:

Poser une question

Vous n'êtes pas connecté. Vous pouvez quand même poster une question, elle vous sera attribuée si vous décidez de vous connecter ultérieurement.